AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Les comptes rendus des CNICCC

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
KTS
Administrateur
KTS

Masculin Nombre de messages : 3455
Age : 41
Localisation : Bordeaux
Emploi : Consultant ambulancier
Date d'inscription : 22/10/2005

Les comptes rendus des CNICCC Empty
MessageSujet: Les comptes rendus des CNICCC   Les comptes rendus des CNICCC Icon_minitimeVen 13 Oct 2006 - 4:12

Comme vous le savez certainement, les négociations ont repris et le 05 octobre dernier, date à laquelle s'est tenue la Commission Nationale d’Interprétation et de Conciliation de la Convention Collective Nationale.

Il en ressort des débats que : lire le document à la source

Ordre du jour : engagement des négociations arrêtées lors de la réunion du 20 juillet 2006.

Lors de la réunion du 20 juillet 2006, il a été débattu des « disfonctionnements » dans l’application de l’accord cadre de mai 2000 avec notamment le problème des équivalences.

Les uns (les patrons) soulevant des problèmes de concurrence avec des employeurs ne respectant pas (ou encore moins qu’eux) les dispositions de l’accord cadre et de ce fait, se créant des conditions encore plus favorables que ce qui est contenu dans l’accord.

Les autres (les syndicats signataires) constatant aussi que certains patrons trichent et que leur texte, si bénéfique d’après eux à la profession, n’est pas appliqué.

Ceux-ci (CFDT, CFTC, CGC) conviennent en substance qu’il faudra maintenir un système d’équivalence qui reste à définir.

Ce à quoi la Fédération FO Transports et Logistique a rétorqué que s’il n’y avait pas de temps de non activité dans la journée de l’ambulancier, comme cela est souvent le cas, le temps de « présence » de l’ambulancier à son travail n’était que du temps de travail effectif et qu’il devait être payé comme tel.

Les employeurs ont pris note de notre position et doivent à la prochaine réunion venir, sinon avec un projet, du moins avec des propositions.

Ils sont d’ailleurs attachés à ce que les futures dispositions soient claires de façon à ce que les « interprétations » ne soient pas possible, rejoignant en cela la position que FO Transports et Logistique a toujours défendue.

Un dispositif de contrôle des temps de travail devra lui aussi être mis en place dans le futur pour que les nouvelles règles, si elles voient le jour, soient respectées par tous.

Reste d’autres sujets à traiter comme le travail de nuit ou les périodes de repas.

La prochaine réunion aura lieu le 31 octobre 2006
-----------------------------------------------------------------------------------------
Texte extrait sur Internet ne changeant en rien les convictions de DSA
-----------------------------------------------------------------------------------------


Dernière édition par le Mar 5 Déc 2006 - 13:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.groupe-sepal.com
tornado55

tornado55

Masculin Nombre de messages : 612
Age : 64
Localisation : lorraine
Emploi : auxiliaire ambulancier
Date d'inscription : 24/01/2006

Les comptes rendus des CNICCC Empty
MessageSujet: Re: Les comptes rendus des CNICCC   Les comptes rendus des CNICCC Icon_minitimeVen 13 Oct 2006 - 21:54

Ca fait quand même plaisir de savoir qu'on parle de nous ... c'est que pour les ambulanciers ??? rendeer
Revenir en haut Aller en bas
KTS
Administrateur
KTS

Masculin Nombre de messages : 3455
Age : 41
Localisation : Bordeaux
Emploi : Consultant ambulancier
Date d'inscription : 22/10/2005

Les comptes rendus des CNICCC Empty
MessageSujet: Re: Les comptes rendus des CNICCC   Les comptes rendus des CNICCC Icon_minitimeVen 13 Oct 2006 - 22:08

Allez... on relis le texte en entier et on répond tout seul à sa question.... va aflloir y mettre un peu du sien sinon on n'y arrivera jamais.

Dis moi quel interet j'aurais a mettre en ligne un texte qui ne nous concerne pas?!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.groupe-sepal.com
Manu

Manu

Nombre de messages : 2460
Date d'inscription : 23/10/2005

Les comptes rendus des CNICCC Empty
MessageSujet: Re: Les comptes rendus des CNICCC   Les comptes rendus des CNICCC Icon_minitimeSam 14 Oct 2006 - 0:16

CR CNICCC du 05/10 a écrit:
Ceux-ci (CFDT, CFTC, CGC) conviennent en substance qu’il faudra maintenir un système d’équivalence qui reste à définir.

Mais qu'est ce que cela peut m'insupporter ...

Allez tiens, je vais lancer un sondage sur l'inactivité de l'ambulancier...
Participation de tous requis, bien sur !!

https://ambulances.forumpro.fr/viewtopic.forum?t=902


Dernière édition par le Sam 14 Oct 2006 - 0:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
KTS
Administrateur
KTS

Masculin Nombre de messages : 3455
Age : 41
Localisation : Bordeaux
Emploi : Consultant ambulancier
Date d'inscription : 22/10/2005

Les comptes rendus des CNICCC Empty
MessageSujet: Re: Les comptes rendus des CNICCC   Les comptes rendus des CNICCC Icon_minitimeSam 14 Oct 2006 - 0:29

Nos amis du forum comprendront mieux pourquoi DSA se refuse à entretenir des relations avec les syndicats.... ca a le mérite d'etre clair.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.groupe-sepal.com
erik59

erik59

Masculin Nombre de messages : 11
Localisation : deriere dans la cellule (pas en prison)
Emploi : CCA
Date d'inscription : 01/10/2006

Les comptes rendus des CNICCC Empty
MessageSujet: Re: Les comptes rendus des CNICCC   Les comptes rendus des CNICCC Icon_minitimeSam 14 Oct 2006 - 9:27

bonjour,
quand je clic sur "lire le document a la source"ça marche pas confused
Revenir en haut Aller en bas
KTS
Administrateur
KTS

Masculin Nombre de messages : 3455
Age : 41
Localisation : Bordeaux
Emploi : Consultant ambulancier
Date d'inscription : 22/10/2005

Les comptes rendus des CNICCC Empty
MessageSujet: Re: Les comptes rendus des CNICCC   Les comptes rendus des CNICCC Icon_minitimeSam 14 Oct 2006 - 9:47

Leur site est actuellement en cours d'actualisation ou ils ont perdu leur liaison MySQL mais je te rassure, je me suis contenté d'un copier coller

Bon week end à tous
Revenir en haut Aller en bas
http://www.groupe-sepal.com
olivier72
Chargé(e) d'accueil
olivier72

Masculin Nombre de messages : 1218
Age : 47
Localisation : Orne
Emploi : CCA
Date d'inscription : 18/11/2005

Les comptes rendus des CNICCC Empty
MessageSujet: Re: Les comptes rendus des CNICCC   Les comptes rendus des CNICCC Icon_minitimeMar 31 Oct 2006 - 22:38

Qqu'un a t-il des nouvelles de cette réunion... Question
Revenir en haut Aller en bas
KTS
Administrateur
KTS

Masculin Nombre de messages : 3455
Age : 41
Localisation : Bordeaux
Emploi : Consultant ambulancier
Date d'inscription : 22/10/2005

Les comptes rendus des CNICCC Empty
MessageSujet: Re: Les comptes rendus des CNICCC   Les comptes rendus des CNICCC Icon_minitimeMar 31 Oct 2006 - 22:40

prends le temps de lire olivier.... ca parait clair.... enfin presque...

grosso modo ils se les bouffent tous pour rester poli... je ne peux pas en dire plus
Revenir en haut Aller en bas
http://www.groupe-sepal.com
olivier72
Chargé(e) d'accueil
olivier72

Masculin Nombre de messages : 1218
Age : 47
Localisation : Orne
Emploi : CCA
Date d'inscription : 18/11/2005

Les comptes rendus des CNICCC Empty
MessageSujet: Re: Les comptes rendus des CNICCC   Les comptes rendus des CNICCC Icon_minitimeMer 1 Nov 2006 - 9:18

KTS a écrit:
prends le temps de lire olivier.... ca parait clair.... enfin presque...

grosso modo ils se les bouffent tous pour rester poli... je ne peux pas en dire plus


Je parlais de la réunion du 31/10, à moins que j'ai loupé quelque chose...
Revenir en haut Aller en bas
dsa-contact

dsa-contact

Nombre de messages : 21
Localisation : Bordeaux
Emploi : Association
Date d'inscription : 25/02/2006

Les comptes rendus des CNICCC Empty
MessageSujet: Re: Les comptes rendus des CNICCC   Les comptes rendus des CNICCC Icon_minitimeMer 1 Nov 2006 - 12:56

olivier72 a écrit:
Qqu'un a t-il des nouvelles de cette réunion... Question

tu as précisé que c'était celle du 31 dont tu voulais des news? t'as vu le titre du sujet?
lol!

Non rien de spécial..... Wink
Revenir en haut Aller en bas
KTS
Administrateur
KTS

Masculin Nombre de messages : 3455
Age : 41
Localisation : Bordeaux
Emploi : Consultant ambulancier
Date d'inscription : 22/10/2005

Les comptes rendus des CNICCC Empty
MessageSujet: CNICC du 31 octobre   Les comptes rendus des CNICCC Icon_minitimeVen 24 Nov 2006 - 23:43

Compte rendu de la Commission Nationale d’Interprétation et de Conciliation de la Convention Collective Nationale du 31 Octobre 2006

Ordre du jour :

poursuites des négociations engagées le 5 octobre 2006. (Accord cadre de mai 2000)

D’emblée, la représentation patronale confirme qu’elle s’inscrit dans le maintien d’un dispositif d’équivalence ainsi que dans les dispositions de la Directive 2003/88 du 4 novembre 2003 et ce, notamment en ce qui concerne le décompte du temps de travail.

48 heures hebdomadaires en moyenne (y compris les heures supplémentaires) Article 6 de la Directive
Sur une période de référence pouvant aller jusqu’à quatre mois. Article 16 de la Directive

Par ailleurs, les patrons incluant dans leur proposition, la possibilité de la prise d’une période de repas qui « pourrait » être attribuée aux salariés. (Dans la mesure du possible, avons-nous compris = donc il est à craindre que ce soit dans les mêmes conditions qu’aujourd’hui)

La Fédération FO des Transports et de la Logistique participe à ces débats pour exiger la prise en compte intégral du temps de travail des salariés du sanitaire. Et si malheureusement et sous prétexte d’inaction, un dispositif d’équivalence peut être légalement mis en place, qu’est ce qu’une inaction ou une inactivité quand le salarié reste présent à son poste de travail ?

Tout le monde le sait aujourd’hui et FO Transports et Logistique l’a redit lors de cette réunion, l’activité quotidienne des ambulanciers ne comporte que très rarement des périodes d’inaction.

Donc, le seul but des employeurs et de préserver un dispositif leur permettant de minimiser la rémunération des ambulanciers tout en augmentant leur temps de travail.

Même si ce jour, les organisations signataires de l’accord cadre de mai 2000, s’accordent à vouloir « revoir » le dispositif d’équivalence, elles tombent aussi malheureusement d’accord pour le maintenir pour l’avenir.

Malgré que les ambulanciers constatent tous les jours qu’ils n’ont aucune période d’inactivité ou d’inaction...

Il n’est pas dans la conception de FO Transports et Logistique de mettre les salariés au boulot et de les spolier sur leur rémunération, pour les beaux yeux des tauliers...

Prochaine réunion le 28 Novembre 2006 où un projet patronal devrait être soumis à la réflexion des participants.


Dernière édition par le Mar 5 Déc 2006 - 13:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.groupe-sepal.com
KTS
Administrateur
KTS

Masculin Nombre de messages : 3455
Age : 41
Localisation : Bordeaux
Emploi : Consultant ambulancier
Date d'inscription : 22/10/2005

Les comptes rendus des CNICCC Empty
MessageSujet: CNICC du 28 novembre   Les comptes rendus des CNICCC Icon_minitimeMar 5 Déc 2006 - 13:47

La partie patronale présente son projet qui prévoit la prise en compte de 65 % de l’amplitude des équivalences et à 90% sur l’amplitude de la journée. Le projet prévoit aussi un décompte du temps de travail au quadrimestre.

Cette proposition patronale ne tient pas compte des demandes présentée par les Organisations Syndicales signataires de l’accord cadre, qui exigeait que le dispositif d’équivalence ne soit pas appliqué au travail de jour. Les équivalences étant d’après eux, possibles pour les périodes de permanence. ( ?)

Revenant par cette proposition au dispositif prévu par l’accord cadre qui stipule que les permanences sont comptabilisées en temps de travail effectif. Pour les employeurs le dispositif d’équivalence est justifié par la réalité de période d’inaction ou de moindre activité.

Après une suspension de séance, les Organisations Syndicales signataires proposent, dans le souci de trouver un équilibre et pour ne pas mettre à mal la trésorerie des entreprises, qu’un coefficient de 85% soit appliqué sur tous les temps.

FO Transports et Logistique a rappelé que ces temps d’inaction, dont se prévalent les signataires pour justifier les équivalences, sont de plus en plus aléatoires, les ambulanciers pendant ces périodes et quand elles existent, sont chargés de nettoyer le véhicule ou les locaux.

Par ailleurs, ce n’est pas non plus le temps de repas qui justifie les équivalences puisque le prise de celui-ci n’est pas, loin sans faut, la règle dans les entreprises.

La démarche des Organisations Syndicales signataires est de donner encore aujourd’hui un temps d’adaptation aux entreprises afin que celles-ci puissent être en mesure de prendre en compte, à terme, tous les temps à 100%.

Nous pouvons toujours rêver, mais si les employeurs n’ont pas été en mesure de le faire depuis 6 ans, ils ne le feront pas plus dans les mois qui viennent, surtout si « on » les laisse faire !

Il faut noter aussi, que le débat se situe entre l’application d’un système d’équivalence croisé avec un dispositif de modulation par accès direct prévu par l’accord cadre de 2000.

Modulation : =


disponibilité à l’entreprise sans limite ou presque (je te prends qu’en j’ai besoin)
Disparition des heures supplémentaires,
Par ricochet disparition des droits à repos compensateur. En y ajoutant l’annualisation (ou le quadrimestre) plus les équivalences, les ambulanciers connaissent les conséquences au quotidien.

Il est heureux « quand même » qu’aujourd’hui, les Organisations Syndicales signataires soient conscientes des dégâts que ces deux dispositifs ont engendrés dans la rémunération des ambulanciers ainsi que dans leur condition de travail.

FO Transports et Logistique avait à l’époque dénoncé « entre autre » la modulation et l’équivalence sans que cela, malheureusement, n’interpelle personne.

Alors, aujourd’hui, quand le débat se situe encore une fois sur les équivalences ou les modulations voire les deux, nous craignons une fois de plus les dispositions qui seront retenues par les signataires du nouveau texte, ce, notamment sous pression des pleurnicheries de la partie patronale.

La prochaine le 19 décembre 2006.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.groupe-sepal.com
Marco

Marco

Masculin Nombre de messages : 109
Age : 50
Localisation : Oise
Emploi : Ambulancier CCA
Date d'inscription : 16/10/2006

Les comptes rendus des CNICCC Empty
MessageSujet: Re: Les comptes rendus des CNICCC   Les comptes rendus des CNICCC Icon_minitimeMar 5 Déc 2006 - 14:19

Salut !
Alors si j'ai bien tout lu et tout compru ... on peut encore se brosser pour un réajustement de la grille du SMPG ,!!!
De plus à 65% les nuits WE Dimanches et jours fèriés il faut craindre que les SMUR hospitaliers et les pompiers vont avoir du boulot ...car combien de volontaires pour bosser 12h00 payées 7h50 ???
Revenir en haut Aller en bas
olivier72
Chargé(e) d'accueil
olivier72

Masculin Nombre de messages : 1218
Age : 47
Localisation : Orne
Emploi : CCA
Date d'inscription : 18/11/2005

Les comptes rendus des CNICCC Empty
MessageSujet: Re: Les comptes rendus des CNICCC   Les comptes rendus des CNICCC Icon_minitimeMar 5 Déc 2006 - 15:32

Aux organisations syndicales de ne pas signer un tel projet (ce que craint FO), histoire de ne pas approfondir (pour nous, c'est bien le terme) les conneries de Mai 2000....
Revenir en haut Aller en bas
papithierry



Masculin Nombre de messages : 1842
Age : 61
Localisation : nord isere
Emploi : ambulancier cca
Date d'inscription : 26/07/2006

Les comptes rendus des CNICCC Empty
MessageSujet: les comptes rendus des cniccc...   Les comptes rendus des CNICCC Icon_minitimeMar 5 Déc 2006 - 20:03

sunny Au barometre de la météo des salariés (es) d'entreprises de transports sanitaires...beau temps pour les patrons...mais...tempêtes pour nous!...il risque d'y avoir du monde à coucher dehors vu que nous serons tous au boulot pour toucher un salaire de misère.
bref, est-ce que :d: :s: 🅰 peut participer à ces réunions?, n' à-t-on pas le droit d'être représentés par une association de notre choix, surtout si cette dite "asso" est créée par des ambulanciers?, c'est quand même nous les premiers concernés?, d'autant quand pays de liberté on est quand même libre de choisir qui doit nous représenter pour nous défendre...:farao: et :afro: , qu' en pensez vous?, et vous collègues ambulanciers, votre avis compte beaucoup et ce! d'autant plus! que c'est pour nous, pour notre avenir professionnel et famillial.
Que faudrait-il faire pour pouvoir se joindre à la table des négociations?...quel poids aurions-nous?, quelles seraient nos possibilités voir nos chances de faire aboutir nos remarques et par voies de conséquences d'obtenir gains de cause...suppression de l'accord cadre , un SMPG digne et des conditions de travail humaines?...
Parce que, pour le moment, il n'y a pas l'ombre d'une once d'intelligence de la part des syndicats ( ni de bons sens dailleurs) dans les négociations qui ne portent que le nom , car pour l'instant c'est le patronnat qui dicte sa politique de travail et ça le resterat surement trés longtemps!.
Lors des rencontres patrons/syndicats concernant l'accord cadre ( et son contège d'emmerdements), les syndicats ont fait preuves d'inintelligence, d'un manque total de logique et de bons sens, nous avons là!, la preuve de leur incapacité à réagir à un tel projet qui une fois approuvé, signé et mis en place, à complètement mis notre gagne pain ( et donc nous) dans une merde phénoménale!.
Une association comme DSA, avec à sa tête des gens animés d'une force et d'un bon sens bien établi, pourrait, sinon casser les règles de l'accord cadre, au moins faire changer les choses et les rendrent plus humainement vivables.
Parmis ces représentants syndicaux (chargés de défendre nos intérrêts), combien y a -t-il d'ambulanciers?...
Dire que nous sommes là pour aider les gens...faudrat-il être à l'agonie pour que l'on nous secoure?...A quand l'inscription au patrimoine historique (de notre profession) pour espérer un jour, être secouru?...lol!@+
Revenir en haut Aller en bas
Manu

Manu

Nombre de messages : 2460
Date d'inscription : 23/10/2005

Les comptes rendus des CNICCC Empty
MessageSujet: Re: Les comptes rendus des CNICCC   Les comptes rendus des CNICCC Icon_minitimeMar 5 Déc 2006 - 20:34

Utopique, Impossible, Impensable, Inimaginable, Rêves ...

Voilà ce que te dirait bon nombre de personnes au sein de la profession.
Seul les organisations syndicales dites représentatives sont autorisées à sièger en paritaire.

Au jour d'aujourd'hui, parmi ces grandes Organisation Syndicales (O.S), et il n'y en a pas des masses (réfléchissez), AUCUNE, j'ai bien dit AUCUNE ne représente l'ouvrier ambulancier (c'est nous). Toutes ces O.S
sont dites généralistes et regroupent les Transports (marchandises, voyageurs, fonds et activités auxiliaires).

A ma connaissance, il n'existe qu'un seul syndicat (déclaré en tant que tel) qui représente (ou tente) les ouvriers ambulanciers. Cependant, il ne rempli pas les conditions sinequa non pour est considéré comme représentatifs et donc pour pouvoir sièger en paritaire (entre autre).

C'est pourquoi, l'Association D.S.A. ne siègera JAMAIS en paritaire et pour rappel (relisez le règlement), elle n'en fera JAMAIS la démarche puisque ce n'est pas sa vocation première.

Allez, courage ... encore quelques paires d'années pour arriver à 60 ans.
Revenir en haut Aller en bas
papithierry



Masculin Nombre de messages : 1842
Age : 61
Localisation : nord isere
Emploi : ambulancier cca
Date d'inscription : 26/07/2006

Les comptes rendus des CNICCC Empty
MessageSujet: comptes rendus des cniccc...   Les comptes rendus des CNICCC Icon_minitimeMar 5 Déc 2006 - 22:06

sunny salut :afro: , je refuse à me résoudre à cet état de fait!,
Partant du principe que pour pouvoir défendre un dossier, il faut connaitre un minimum et que si on ne connait pas on ne peut pas le défendre convenablement.
D'autreparts, il y un nombre certains de syndicats professionnels ambulanciers.."patronaux", mais pour ce qui est des salariés, il n'y en a pas, donc quand est-il de nous?
Pour DSA, je n'ai pas parlé au niveau syndical, mais puisqu'il faut être représentatif... combien y a-t-il d'associations d'ambulancier?, si c'est la condition sinéquanon pour s'assoire à la table...soyons représentés par une coordination d'ambulanciers salariés (comme il éxiste une coordination d'infirmière...) et à ce moment là!, asseyons nous avec les autres à cette table!, sinon, nous ne serons jamais défendu!.
Combien sommes-nous de salariés ambulanciers en france et dom/tom?, si nous ne sommes pas assez nombreux pour pouvoir avoir du poids dans la balance, alors quel poids devrions nous peser?.
Quel est ce syndicat d'ambulancier qui serait le seul à éxister?
En tout état de cause, si aucune instance quellequ'elle soit, ne vient nous aider, je crains fort un jour que nous ne soyons obliger d'aller pointer à l'anpe ou pire à la caisse de retraite, tant il est vrai que nous allons nous user rapidement la santé, si ça continue comme ça.
On a beau aimer son métier, il faut quand même garder à l'esprit que travailler comme cela et avoir un si bas salaire, je crois que cela ne durerat pas longtemps!.
Tout ça, parce que patrons et état ne peuvent s'entendre, (taxes, tarifs etc...), et c'est nous qui payons et qui trinquons en faisant les frais de leurs incapacité à gérer leurs problèmes!.
C'est sur nous, que l'on fait des économies, c'est nous qui épongeons "leurs manque à gagner", et pour éviter qu'ils perdent trop de leurs bénéfices, c'est nous qui devons leurs régler la note, avec nos conditions de travail et nos salaires...qui peut accepter ce genre de situation dans d'autres professions?, partout ailleurs ils obtiennent satisfactions de leurs revendications et nous on se fais entuber!...
Et dire que les écoles d'ambulanciers continuent de former de futurs ex-ambulanciers!...
Les 35h, on connait pas, les heures sup, nous les faisons...mais à quel prix?!...les permanences et autres gardes préfectorales, qui neutralisent dans l'oeuf tout espoir de vie de famille, quel sacrifice faut-il encore apporter, pour satisfaire le patronnat?
Des heures sup on en fais tous, mais à quel prix?, et pourtant on aime notre métier, des gardes et permanences on en montes, mais pour quelle reconnaissance?, des mises à disposition ou mise en disponibilité...cela n'apporte aucun réconfort, car généralement cela se passe pendant la journée, et la journée nos enfants sont à l'école...et j'en passe et on aurait tant à dire et à redire...
J'arrête là!, las de constater que nous sommes en train de nous débattre dans une eau de plus en plus trouble et de laquelle on n'arrive pas à sortir!...
J'ai l'impression que l'on nous force à regarder une carotte, mais que seuls sont les coups de batons qui sont réels!...pale
Où sont les bons patrons qui servent la proession? et qui ne prennent pas leurs salariés pour des cons, ceux là!, j'aurais plaisir à discuter avec eux!...mais uniquement si le dialogue est ouvert et humain.
Une entreprise, ça doit rapporter, mais pour qu'elle rapporte il faut que les personnes qui y travaillent, soit mieux considérées, rémunérées et respectées.
Une entreprise doit être le refflet de celui qui la dirige, puissante certe, mais elle doit restée humaine, parce ce qui fait tourner une entreprise ce sont des femmes et des hommes et que les employés(es) ne sont ni des machines, ni du bétails!...
Alors des heures sup, des astreintes, garde et autres permanences...oui mais dans des conditions humaines et financières acceptables, et dans un soucis de respect.
Bosser ne me fais pas peur, mais la frontière entre sacèrdoce, abnégation et esclavagisme est de plus en plus ténue, je crois même qu'elle à commencée à se craqueler de parts et d'autres...pour laisser la confusion s'installer...
à méditer...@+scratch
Revenir en haut Aller en bas
KTS
Administrateur
KTS

Masculin Nombre de messages : 3455
Age : 41
Localisation : Bordeaux
Emploi : Consultant ambulancier
Date d'inscription : 22/10/2005

Les comptes rendus des CNICCC Empty
MessageSujet: Re: Les comptes rendus des CNICCC   Les comptes rendus des CNICCC Icon_minitimeMar 5 Déc 2006 - 23:08

Bonsoir à tous

Je sais et comprend à quel point vous pouvez être touchés par ces propositions mais comprenez aussi que DSA ne pourra esperer siéger aux paritaires qu'aux seules conditions suivantes :

1) être un syndicat ou ester sous l'égide d'une organisation reconnue (CFDT, CGT, FO,etc...)

2) pour être un syndicat représentatif, je crois que le seuil est de 2000 (deux mille) adhérents minimum

Je vous demande de ne pas confondre une structure comme la notre (40 adhérents, moins d'un an existance) et des structure comme la CFDT ou même la CNSA qui clame haut et fort qu'elle existe depuis 1937.

Notre discours reste le même et seul l'investissement de chacun nous donnera la possibilité d'évoluer peut être vers de nouveaux objectifs
Revenir en haut Aller en bas
http://www.groupe-sepal.com
Manu

Manu

Nombre de messages : 2460
Date d'inscription : 23/10/2005

Les comptes rendus des CNICCC Empty
MessageSujet: Re: Les comptes rendus des CNICCC   Les comptes rendus des CNICCC Icon_minitimeMar 5 Déc 2006 - 23:08

Allez, je vais hacher menu menu

Citation :
je refuse à me résoudre à cet état de fait
et pourtant ...
Citation :
mais pour ce qui est des salariés, il n'y en a pas
Si, j'en connais un, mais il n'est pas représentatif.
Citation :
Pour DSA, je n'ai pas parlé au niveau syndical, mais puisqu'il faut être représentatif...
Le statut de syndicat est nécessaire et ce n'est pas le cas ni la vocation de DSA
Citation :
combien y a-t-il d'associations d'ambulancier?
Quasiment autant qu'il y a de départements en France, mais à vocation plutôt patronale...
Citation :
Combien sommes-nous de salariés ambulanciers en france et dom/tom?
Plus ou moins 40 000.
Citation :
Tout ça, parce que patrons et état ne peuvent s'entendre
Essayer d'imaginer les conséquences qui seraient si les ambulanciers privés étaient reconnus à leur "juste" valeur... Je prône deux systèmes d'ambulances en France. L'un à vocation de transports assis ou allongée et l'autre à vocation de secours et urgence. Donc, formation plus longues et plus onéreuses, fin du statut privé, technicien de santé et non de transport, salaires à la hausse, augmentation des prises en charge de la CNAM, baisse des budgets de la sécurité civile et donc des dépenses liés aux secours dans les régions... et ce n'est pas tout...
Citation :
et c'est nous qui payons et qui trinquons en faisant les frais de leurs incapacité à gérer leurs problèmes!
Les problèmes viennent de loin. A l'époque où l'ambulancier n'était pas agréé, il était aussi boucher ou croque mort et il devait rouler vite, très vite pour arriver trp vite pour repartir vite, très vite.
Le problème vient des Français, en général, qui ont encore cette mentalité. Rappelez vous les conversations que vous avez eu maintes et maintes fois dans vos ambulances avec vos patients qui découvraient vos conditions de travail... Le travail est trop peu connu. D'un département à l'autre, nous ne faisons pas le même travail, nous n'avons pas la même reconnaissance. Je travaille dans un département très touristique et je ne peux même plus compter le nombre de fois où les touristes sont surpris voir deçus de voir intervenir chez eux un privé et pas les pompiers.
C'est bien sur, aussi, à cause de l'administration française, qui marche sur 50 pignons à 30 vitesses. Tantôt on modifie la durée du permis probatoire à 3 ans, sans pour modifier les pré requis pour pouvoir intégrer une formation de CCA.
On parle de véhicule d'intérêt général bénéficiant de facilités de passages, alors que nous intervenons (dans beaucoup de département) à la demande du SAMU, au même titre que les pompiers...

Ce n'est pas DSA qui fera changer ca, ce n'est pas toi, ni moi, ni lui ni elle. C'est nous les 40000 ouvriers bénévoles qui en avont marre et qui ne réagissont pas ou de facon isolée, trop isolée.
C'est à nous tous de rassembler !

Je met beaucoup d'espoir dans le D.A car, nous alons commencer à recruter différement. J'en ai marre de voir des AFPS qui sont ambulanciers par dépit de et qui n'ont gout à rien, qui n'ont pas la gnack et qui de toutes facons ne veulent pas rester. J'en ai marre de rencontrer des ambulanciers blasés qui râlent tout le temps sans rien faire. Si un jour, j'ai décidé de suivre KTS dans DSA et tout le reste, c'était pour tenter de faire ouvrir les yeux au maximum d'ambulancier. Aujourd'hui, je suis décu. Quand je lis sur ce forum et d'autres que des ambulanciers qui viennent d'obtenir leur CCA ne savaient pas qu'ils étaient soumis à un coefficient réducteur, j'ai envoe de traverser mon écran et de ....
Quand je lis ce que certains adhérents à l'Association D.S.A. ont bien voulu répondre à l'enquête annuelle, j'ai envie de prendre ma voiture et d'aller leur expliquer deux ou trois trucs. Imginez combien ca représente d'heures, de journées de travail pour KTS... et moi !! (en plus de notre travail quotidien, de la vie de famille...). Personnellement, je ne peux pas donner plus, je suis même plutôt en train de ralentir, je suis lasser de constater vos conditions de travail sans que vous réagissiez. Ô, je n'attendais pas une révolution par le biais de ce forum ni de l'Association, mais franchement...
J'ai fais le tour de quelques entreprises, je connais beaucoup d'ambulanciers, je connais quasiment tous les ambulanciers mon département, et TOUS (ou presque) se plaignent sans rien faire. C'est pas faute de vouloir les aider.
Alors si vous en avez marre de vous lever le matin à 5 plombes pour prendre un VSL et allez chercher la première dialyse, puis la seconde et la troisième, pour continuer sur la série kiné, rayons ... et ca pour des broutilles... Changez de mêtier, ou bien réveillez vous avec l'envie de voir vos conditions de travail meilleurs, avec l'envie de voir le respect qui vous est dû par votre patron, vos patients, les infirmières, les médecins...
Exprimez vous, et si tout seul vous pensez que rien n'est possible, réfléchissez à vous réunir. C'est bien de dire "on va faire grêve, on va faire ci ou ca..." mais il faut le faire. Partout où je suis passé, j'ai eu l'effet d'une révolution. Mon temps moyen de présence dans une même boite d'ambulance est d'un an. Et tous les patrons se souviennent de moi, et leur comptable aussi.
RIEN n'est impossible, il faut juste s'en donner les moyens.

Désolé Papithierry mais ca s'est terminé en coup de gueule mon post !
Revenir en haut Aller en bas
KTS
Administrateur
KTS

Masculin Nombre de messages : 3455
Age : 41
Localisation : Bordeaux
Emploi : Consultant ambulancier
Date d'inscription : 22/10/2005

Les comptes rendus des CNICCC Empty
MessageSujet: Re: Les comptes rendus des CNICCC   Les comptes rendus des CNICCC Icon_minitimeMer 6 Déc 2006 - 0:27

Cliquez ici pour connaitre les modalités sur la représentativité syndicale
Revenir en haut Aller en bas
http://www.groupe-sepal.com
papithierry



Masculin Nombre de messages : 1842
Age : 61
Localisation : nord isere
Emploi : ambulancier cca
Date d'inscription : 26/07/2006

Les comptes rendus des CNICCC Empty
MessageSujet: comptes rendus de cniccc   Les comptes rendus des CNICCC Icon_minitimeMer 6 Déc 2006 - 0:41

sunny Tu as tout à fait raison de pousser un coup de gueule, ou autant que tu voudras, nous sommes en démocratie et je respecte tout à fait ton point de vue.
Mais tu vois j'ai toujours en moi cette petite flamme qui est celle du refus de cet état de fait, parce que comme toi ,j'en ai mare moi aussi, mais pour avoir discuté avec mes colègues de mon coin (lorsque j'en ais le temps), j'ai compris que pour un grand nombre c'est surtout assez abstrait, pour ce qui est de DSA, car ils connaissent plus ou moins, ils sont allés faire un tour mais ils ne savent pas encore si ils vont adhérer, pour d'autres, ils pensent que c'est une asso ou syndic comme un autre et que forcément c'est pas plus éfficace pour autant etc...bref, ils connaissent mais sans plus et puis dés lors qu'il faut bouger...
Il est un fait que leur motivation s'est surement mise à fondre, car j'ai appris que dans une boites vers chez moi y a déjà eu 2 ou 3 départ pour ...ailleurs...faut-il voir en cela une fuite ou un abandon?, je ne sais que croire, mais toujours est-il que si on regarde les annonces des ANPE, on remarque que les entreprises d'ambulances recherchent toujours des chauffeursq ou des cca.
Il est a remarquer également que les salaires proposés ne sont pas aguichant et que rien n'est dit sur des possibilités d'évolution de carrière.
Il y a quelques temps, j'ai réfléchis sur mon parcours professionnel et je me suis rendu compte qu'il me fallais beaucoup de force et d'obstination pour raccrocher les wagons, car j'ai passé une dizaine d'années à travailler dans autre chose que les ambulances ( toujours dans le médical ou paramédical ou lié au médical) et lorsque j'ai remis mon derrière dans une ambu...j'ai compris que cela ne serait pas facile!.
Je ne me suis pas trompé, mais à force d' entêtement j' ai réussi à me tenir à la surface, je nage pas dans le bonheur total, mais je nage, pour avancer c'est autre chose, mais bon on à rien sans un minimum d'éffort.
Je travaille dans une boite qui à passée entre 160 et 170 personnes en 9 années d'existence, et ça va continuer comme ça pendant combien de temps?, le problème c'est pour que cela s'arrête; il faut soit que le personnel accepte les conditions de travail(salaires, horraires et surtout le caractère et la personnalité de la boss, soit trouver un moyen pour que la boss s'arrêtee de travailler et laisse la place à quelqu'un d'autre.
Une autre solution serait qu'elle fasse un malaise et que le toubib soit assez costaud pour lui faire lacher le boulot...mais pour les miracles, prévoir un délais!.
Je ne souhaite pas de mal à ma boss, mais il est vrai qu'elle est invivable.
Nous avons un gars qui est resté une semaine et il s'est barré, car il ne pouvait plus la supporter en train de détruire tout le monde par derrière!.
J'avais déjà bossé avec elle dans le passé, d'abord dans une boite où nous étions employés et ensuite pendant quelques mois ( 2ou3), j'ai claqué la porte car nous en venions aux mains, s'en était pathétique, les années ont passées , j'y suis retourné pensant que les choses auraient changées ( et il me fallait bosser pour crouter), et comme j'habite à 5 minutes en vélo de la boite, j' ai repris chez elle, mais c'est uniquement parce que j'ai besoin de ramener un salaire à la maison et que j'ai pas de frais de route.
Malgrés tout les conditions de travail et le salaire, je continu de penser que ce métier est un beau métier.
Je suis tout à fait d'accord avec toi quand tu parles de deux systèmes différents d'ambulances, parce que la profession ne dois pas être que du transport, mais une profession à part entièrre dans la chaine des soins et des secours et elle doit évoluer et vite.
Je suis certain que cela doit faire grincer des dents, mais tant pis, on ne fais pas d'omelette sans casser d'oeufs!. Notre profession avec toutes ces formations, ne devrait plus être rattachée aux transport de marchandise, de viande ou de voyageurs, car nous transportons des êtres humains et pas du bétails ' n'en déplaise à certains).
Nous sommes donc 40000( environ), il est vrai que pour réunir tout ce monde sous une même bannière...miracle?...mais pourquoi pas? PARIS ne s'est pas fait en un jour, mais rien n'est impossible...
En ce qui concerne les débuts du métier d'ambulancier, il est certain que les choses ont changées depuis, mais par contre nous le voyons tous les jours, la majorité des personnes transportées, ont le réfflexe "18" encore trop encré en eux.
quand le 15 nous envois chez les gens, on est acceuilli avec une certaine méfiance pour ne pas dire une méfiance certaine!.
Alors nous leur expliquons sans relache les nouvelles dispositions concernant notre profession et nos formations et nous devons user de beaucoup de patience et de diplômatie et être le plus convainquant possible.
Il nous faudrait c'est certain, une uniformisation au niveau nationale de notre profession, de nos formations et des applications des règles.
En discutant plus souvent avec d'autres collègues, je pense que je pourrais trouver d'autres personnes pour augmenter le nombre d'adhérents, mais rien n'est sur, donc je vais continuer à donner des affichettes DSA pour au moins faire connaittre un peu plus l'asso, mais encore faut-il pouvoir convaincre...je verrais bien.
Dans ma région, les sociétés d'ambulances sont plus ou moins familliales ou des patrons qui ont racheté des boites qui tournaient plus et les ont intégrés dans leurs réseau...donc pour faire bouger c'st pas vraiment aisé, mais rien n'est impossible.
En tout cas , :farao: et :afro: même si la machine semble avancer lentement voir pas beaucoup, elle avance quand mêm et vous faites du bon boulot, un sacré boulot même, alors merci pour tout ce que vous mettez comme courage et dévouement, sincèrement c'est super.
Je vais continuer avec mon baton de pélerin à essayer de motiver les collègues pour réffléchir et venir à DSA.
@+ et mes amitiés chez vous.
papi.sunny
Revenir en haut Aller en bas
brigitte



Nombre de messages : 99
Emploi : ambulanciére (cca)
Date d'inscription : 12/02/2006

Les comptes rendus des CNICCC Empty
MessageSujet: les comptes rendus des CNICCC   Les comptes rendus des CNICCC Icon_minitimeMar 26 Déc 2006 - 17:53

Bonsoir,
Le compte rendu de la derniére commission est disponible sur le site de
fo transports.
Bonne soirée.
Revenir en haut Aller en bas
hphherve

hphherve

Masculin Nombre de messages : 698
Age : 50
Localisation : BRETAGNE
Emploi : AMBULANCIER
Date d'inscription : 22/05/2006

Les comptes rendus des CNICCC Empty
MessageSujet: Re: Les comptes rendus des CNICCC   Les comptes rendus des CNICCC Icon_minitimeMar 26 Déc 2006 - 19:45

bonsoir brigitte .a tu un lien pour nous aider a lire se rapport de commition.merci a toi
Revenir en haut Aller en bas
Eric

Eric

Masculin Nombre de messages : 63
Age : 46
Localisation : 57
Emploi : Ambulancier BNPS
Date d'inscription : 01/09/2006

Les comptes rendus des CNICCC Empty
MessageSujet: Re: Les comptes rendus des CNICCC   Les comptes rendus des CNICCC Icon_minitimeMar 26 Déc 2006 - 19:48

http://fo-transports.com/article.php3?id_article=2436
Revenir en haut Aller en bas
http://www.loup.org
Contenu sponsorisé




Les comptes rendus des CNICCC Empty
MessageSujet: Re: Les comptes rendus des CNICCC   Les comptes rendus des CNICCC Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Les comptes rendus des CNICCC
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum des ambulanciers privés. :: La vie du forum :: Boîte à idées du forum-
Sauter vers: